La cité des balanzan

Ségou

La ville de Ségou s’étend sur les rives du fleuve Niger, à 230 kilometre à l’est de Bamako. Elle est surnommée la cité des balanzans, nom d’un arbre poussant en abondance dans et autour de la ville. Alors que la plupart des grandes villes maliennes sont agitées et bruyantes, Ségou surprend le visiteur par sa sérénité. Sa propreté, la splendeur déchue de ses constructions coloniales, la couleur rouge karité de ses bâtisses traditionnelles, font de cette ville une étape obligatoire. On y retrouve un peu du Mali millénaire dont Ségou fût un temps la capitale.

 

La ville est pourtant le centre d’une activité économique intense: pêche, agriculture, élevage, poteries et tissage. Depuis quelques années Ségou est aussi devenu un centre culturel important grâce notamment au Festival sur le Niger qui attire chaque année les plus grands artistes malien. Le Festival est un rendez-vous incontournable du paysage cultuel malien et mondial. Il est une occasion aussi pour voir les artistes maliens et ouest-africains confirmés, donner des concerts, et participer à la réussite de ce grand rendez-vous culturel. Les promenades en pirogue sur le fleuve vous permettront d’aller à la rencontre des Ségoviens, descendants d’un peuple guerrier ayant régné pendant plus de deux siècles sur l’empire Bambara. Ségou est réputé pour son marché aux poteries fabriquées dans le village de potiers de Kalabougou.