Le projet dans Fintiguila

Une école et l’agriculture

Ce projet est incité par le Centre Soroble à Ségou et soutenu par la fondation belgique Mali-ka-di. Il se situe à Fintiguila, un petit village de 600 habitants, proche de Ségou, dans la savanne, au bord du fleuve Bani. Il n’y a pas de l’eau courante, ni de l’électricité. Par contre, l’aproximité du fleuve promet un accès simple à l’eau, ce qui favorise l’agriculture. Le projet se rapporte à la conviction que pour atteindre un Mali progressif, il faut commencer par une bonne éducation fondamentale. Souleymane Coulibaly bâtit une école qui accueille 135 enfants déshérités et illetrés. Cette école est financée sur ses propres fonds et donc est gratuite pour les familles des enfants concernés.